FATIMA SOUALHIA MANET
/ Libre Parole Compagnie
/ Collectif Drao

RÉSIDENCE
TOO MUCH TIME WOMEN IN PRISON
du 19 au 23 mars 2018

TRANSMISSION
PORTRAITS PARLÉS
JANVIER / FÉVRIER

RENDEZ-VOUS PUBLICS

REPRÉSENTATIONS
/ lE 104 PARIS – ATELIER 7
> mardi 27 mars – 20h
> mercredi 28 mars – 15h & 20H
> jeudi 29 mars – 15h & 20H 

REPRÉSENTATIONS
/ la loge – Paris 11eme

>  du mardi 17 au vendredi 20 avril – 21h

RÉSIDENCE
 THÉÂTRE & VIDÉO

D’après le livre de photographies Too much time (Women in prison) de Jane Evelyn Atwood
Adaptation théâtrale et conception : Fatima Soualhia Manet
Collaboration artistique : Christophe Casamance
Photos et textes : Jane Evelyn Atwood
Images et montage vidéo : Fatima Soualhia Manet et Yan Duffas
Création sonore : François Duguest accompagné de Thomas Matalou
Création lumière : Flore Marvaud
Construction : Djelali Ammouche
Avec : Mara Bijeljac, Anne Sophie Robin, Fatima Soualhia Manet, Alice Varenne, Danica Bijeljac, Christophe Casamance, Lise Gervais.

Une création de Libre Parole Compagnie
Production : Collectif DRAO (en cours)
Résidences : Anis Gras le lieu de l’autre – Arcueil, Les Plateaux Sauvages – Paris, Théâtre de Rungis.
Soutiens : Arcal, La Générale – Paris, Le Théâtre des Bergeries – Noisy-le-Sec, Théâtre 13 – Paris, Théâtre Le Hublot – Colombes, Le Théâtre de Belleville.

TOO MUCH TIME, WOMEN IN PRISON

De 1989 à 1998, Jane Evelyn Atwood photographie des femmes en prison, en Europe et aux États-Unis.

Ces témoignages de vies brisées dressent un implacable réquisitoire contre l’inégalité du sort des femmes. Construit comme une enquête sur l’incarcération féminine, le spectacle mêle les voix des détenues, de l’administration et de la photographe et rend hommage au travail d’une artiste sans concession.

TRANSMISSION artistique
 ÉCRITURE & VIDÉO

PORTRAITS PARLÉS

Projet mené avec les usagers de la Bibliothèque Oscar Wilde du (20e)

Comment libérer et redonner la parole à celles et ceux qui ne l’ont pas ?
Choisir une photographie du livre Too much time de Jane Evelyn Atwood, en imaginer l’histoire cachée, trouver un texte dramatique répondant à cette image, mettre en voix, en jeu, en mouvement ces écrits. Voici le processus pour tenter de révéler une part des possibles que contiennent ces photographies sensibles et provoquantes de femmes incarcérées.

Avec le soutien de la DRAC Île-de-France – Ministère de la Culture et de la Communication et de la Bibliothèque Oscar Wilde

Restitution mercredi 14 février – 19h
Bibliothèque Oscar Wilde, 12 Rue du Télégraphe, 75020 Paris

Nous remercions les participants au projet :
Isabelle Astier, Michèle Boudin, Anne Calvet, Claudia Fortunato, Chantal Lehouerou, Souad Mechta, Alessandra Serra, Louise Soulie et Anne-Marie Tilloy.

Nous contacter

N'hésitez pas à nous écrire pour plus d'informations ou nous envoyer un mail à : info@lesplateauxsauvages.fr

X