TATIANA SPIVAKOVA
& CHRISTELLE SAEZ

/ Compagnie memento mori

RENDEZ-VOUS PUBLICS

SORTIES DE RÉSIDENCE
Mardi 18 septembre – 19h
Mercredi 19 septembre – 15h

La Compagnie Memento Mori est née de la rencontre de deux comédiennes metteuses en scène : Tatiana Spivakova et Christelle Saez. Elles travaillent toujours en binôme, inversant les rôles. Quand l’une met en scène, l’autre est au plateau, et inversement. Tatiana Spivakova monte Lisbeths de Fabrice Melquiot, Dans les Bas-Fonds de Maxime Gorki au sein du Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique, Les Justes d’Albert Camus. Christelle Saez écrit et met en scène Cœur Sacré au Théâtre de La Loge. Le texte reçoit les encouragements de la Commission nationale d’Aide à la création de textes dramatiques – ARTCENA et présente son nouveau texte Mamma à l’occasion de L’Équipé·e 2018 aux Plateaux Sauvages.

TON CORPS – MA TERRE
 MUSIQUE & THÉâTRE

EN FABRIQUE
RÉSIDENCE DE CRÉATION DU 3 au 17 septembre

SORTIES DE RÉSIDENCE

MARDI 18 SEPTEMBRE – 19H
MERCREDI 19 SEPTEMBRE – 15H

Écrit et mis en scène par Tatiana Spivakova
Avec des textes de Mahmoud Darwich
Dramaturge Tamara Al Saadi
Création musicale Yacir Rami
Création lumières Cristobal Castillo
Création sonore Malo Thouément
Scénographie et costumes Salma Bordes
Avec Samuel Churin, Maly Diallo et Christelle Saez

C’est l’histoire d’une séparation forcée entre un homme et une femme. Entre un homme et son corps. Entre le corps et la terre. Un homme dans le coma traverse ses souvenirs comme autant de retours possibles à son corps. Sa femme entre en résistance. Être arraché de son amour revient à être arrachée de sa patrie. À travers ces deux corps en guerre pour le droit au retour de l’Amour, les mots du poète de l’exil deviennent le véhicule permettant le voyage.

Production en cours
Avec le soutien des Plateaux Sauvages, du Jeune théâtre national, et de l’Institut du monde arabe

LIEU DE (SUR)VIE
 ÉCRITURE & PHOTO

EN PARTAGE
TRANSMISSION ARTISTIQUE D’OCTOBRE À MARS

Projet mené par Tatiana Spivakova avec des patient·e·s d’un centre hospitalier de la Région Île-de-France

Comment se sentir chez soi dans un endroit aseptisé ?
Lorsque l’on passe du temps dans un lieu de survie et non de vie comme un hôpital, les souvenirs deviennent un rempart auquel on se raccroche. Quelles images se dessinent alors sur ces murs blancs ? Tatiana Spivakova échange des souvenirs avec des patient·e·s et cherche à les matérialiser en retrouvant des odeurs, des sons, des images… Il s’agit alors d’investir la chambre aseptisée pour que le·la patient·e puisse garder la trace de cet échange. Une exposition de photos avant/après des murs blancs de la chambre est présentée aux Plateaux Sauvages.

Avec le soutien de la DRAC Île-de-France – Ministère de la Culture et de la Communication
Nous contacter

N'hésitez pas à nous écrire pour plus d'informations ou nous envoyer un mail à : info@lesplateauxsauvages.fr

X