Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/2/d643575608/htdocs/lesplateauxsauvages/wp-includes/post-template.php on line 284

SCENEWEB : Les Plateaux Sauvages en pleine métamorphose

Malgré les deux confinements, la fabrique artistique n’en poursuit pas moins sa mission de service public. Ces jours-ci, Élise Vigier y travaille une pièce qui résonne fortement avec l’époque : Le Monde et son contraire – Portrait Kafka.

Depuis fin novembre 2019, les occasions de se rendre aux Plateaux Sauvages, « fabrique artistique culturelle » ouverte en 2016, ont été rares. Fermé de manière abrupte fin novembre 2019 à la demande de la Préfecture de police de Paris, ce lieu qui a su se faire sa place à Ménilmontant dans le 20e arrondissement a subi comme tous les autres le premier confinement.

Il a pu retrouver son public en septembre avec Diane Self Portrait mis en scène par Paul Desvaux, puis en octobre avec Elle/Ulysse d’Anne Contensou et Rébecca Chaillon. Les ateliers de transmission artistique accompagnant ces créations, comme toutes celles que portent les Plateaux Sauvages, ont aussi pu avoir lieu. Entre les deux, le 3 octobre, la directrice du lieu Laëtitia Guédon a aussi organisé des portes ouvertes telles qu’elle les aime : artistiques et conviviales, dans le respect bien sûr des gestes barrière.

« Après notre longue fermeture, j’avais très peur que le public ne soit pas au rendez-vous, que le rapport fort que nous œuvrons à créer avec le territoire et ses habitants se soit distendu. Ou que les gens hésitent à franchir les portes d’un théâtre. Mais pas du tout : les spectateurs ont été au rendez-vous – dans la mesure de nos jauges limitées – et nos cours et ateliers ont remporté un succès jusque-là inégalé ! L’envie, le besoin de théâtre est bien là, ce qui nous donne de l’énergie pour poursuivre notre mission de service public », dit-elle. Si les portes des Plateaux Sauvages se sont de nouveau fermées au public depuis le 29 octobre, jour de l’annonce du reconfinement, Les Plateaux Sauvages n’en continuent ainsi pas moins de vivre. En catimini, des artistes continuent de créer. Sans public, mais dans l’impatience de le retrouver…

▼ CONSULTER L’ARTICLE INTÉGRAL

Le Monde et son contraire © Pauline Le Goff

Nous contacter

N'hésitez pas à nous écrire pour plus d'informations ou nous envoyer un mail à : info@lesplateauxsauvages.fr

X