fbpx
© Inga Seliverstova

STAGE D’ÉCRITURE ET DE MISE EN VOIX UN MONDE EN SOI

De quoi est fait le paysage de ton quotidien ? Quelles couleurs et quelles formes parcourent ta rue et ton quartier ? En posant des mots sur ce qui t’entoure, partage aux autres un peu de l’environnement qui te constitue. Si tu as envie de mettre des mots sur ces choses si quotidiennes qui pourtant nous traversent constamment, rejoins le projet Un monde en soi .

En amont du Blast Festival qui aura lieu le 25 juin 2022 aux Plateaux Sauvages (lieu partenaire), le Master 2 Métiers de la production théâtrale organise des projets pour créer des moments de rencontre artistique entre les spectateur·ice·s. Les intervenant·e·s, l’auteur Noham Selcer et le collectif Merci pour la tendresse, souhaitent déplacer les regards que nous portons sur le monde dans lequel nous évoluons tous les jours. Comme une invitation à partager avec d’autres un peu de son monde. Et si ton immeuble, ton quartier ou ton arrêt de métro devenaient des objets de poésie ?

 

le mercredi 20 avril 19h-21h : écriture 
le vendredi 22 avril 18h-20h : écriture
le vendredi 13 mai 19h-21h30 : mise en voix

Accessible à tou·te·s / Gratuit
Aux Plateaux Sauvages (5 rue des Plâtrières 75020 Paris)

INFOS ET INSCRIPTION :
projetspublics.scenoscope@gmail.com
06 71 26 16 17

 

INTERVENANT·E·S :
Noham Selcer est un auteur dramatique diplômé de l’Ecole du Nord. Ses deux premières pièces courtes sont jouées au Théâtre du Rond Point en 2015 et 2017. Sa première pièce longue, Chacun son dimanche soir, est publiée aux Éditions Riveneuve. Longtemps après la peste, sa première pièce jeunesse, sera publiée au printemps 2022 à l’École des Loisirs. Noham Selcer est lauréat du dispositif Prémisses : Écriture dramatique 2021. 
→ Le jeune collectif pluridisciplinaire de femmes Merci pour la tendresse regroupe les étudiantes de la promotion 2021/2022 du Master 2 Théâtre En Création de la Sorbonne-Nouvelle. Leur recherche s’articule autour de la musicalité, de la rythmique du texte, de la choralité, de l’effet polyphonique des voix et sur le dialogue entre musique et théâtre. Leur première création, Femme dans la forêt de Julia Haenni, s’inscrit directement dans cette dynamique et sera présentée lors du Blast Festival.  

Le Blast Festival est organisé par la 16e promo du Master 2 Métiers de la production théâtrale de la Sorbonne Nouvelle Paris 3 – en partenariat avec Les Plateaux Sauvages qui parrainent et accueillent cette édition du festival. 

X