fbpx

ÉDITION #13
/ FESTIVAL

IMPATIENCE

FESTIVAL JEUNE CRÉATION THÉÂTRALE CONTEMPORAINE 

DÉCEMBRE

AUX PLATEAUX SAUVAGES
La Théorie © Céleste-Rogosin
LA THÉORIE

/ COMPAGNIE LOU PANTAIL

REPRÉSENTATIONS
MERCREDI 15 décembre À 18H30 ET 21H30
JEUDI 16 décembre 
À 18H30 ET 21H30
DURÉE ENVIRON 1h15
UNE CRÉATION AUTOMNE 2021

De la terre qui serait plate aux attentats du 11 septembre planifiés par le gouvernement américain, on entend beaucoup de vérités et de contre-vérités dans les cours d’écoles. Lycéenne ordinaire, Alex tente de « penser par elle-même », entre le discours officiel et les mises en garde de son enseignante Anne, les révélations d’un ami plus âgé, Jimmy, et le pragmatisme naïf de son camarade Mo. Avec La Théorie, l’autrice Marie Yan et la metteure en scène Valentine Caille déroulent les mécanismes conspirationnistes qui mènent à la vérification maniaque de l’information ou à une défiance paranoïaque envers celle-ci. La psyché vacillante de l’adolescente enfle par l’entremise de vidéos sous-tendues d’une bande sonore déstructurée. Dans cet enfermement, c’est une lutte d’émancipation face à l’autorité des « sachants » et à l’encontre de l’ordre social, qui se joue. 

Texte Marie Yan
Mise en scène Valentine Caille
Collaboration artistique Éric Feldman
Scénographie Irène Tchernooutsan (conseil artistique Fanny Laplane)
Création sonore Raphaël Lellouche
Création lumières Marco Hollinger
Costumes Valentine Caille et Elsa Depardieu
Vidéo Céleste Rogosin

Avec Léna Garrel, Laure Wolf, Jordan Sajous et Guillaume Verdier

Partenaires L’Entre-Pont 109, Centre Dramatique des Villages, Théâtre du Train Bleu, Théâtre de L’Étoile du Nord, Forum Jacques Prévert, Le LoKal – La Compagnie Jean-Michel Rabeux, Théâtre Paris-Villette, MPAA – Saint Blaise, Réseau des autrices Francophones de Berlin
Avec le soutien de la DRAC, du Plan de Relance DRAC, de la Région SUD, de la Ville de Nice, de la Résidence Tremplin en association avec la DRAC PACA

Vers le spectre © Lucas-Palen
VERS LE
SPECTRE

/ compagnie la crapule

REPRÉSENTATIONS
MERCREDI 15 décembre À 21H
JEUDI 16 décembre À 21H
DURÉE ENVIRON 2H
UNE CRÉATION AUTOMNE 2021

C’est en creux, à travers les yeux de ses proches, qu’on fait la rencontre d’Adel. De l’enfance à l’âge adulte, Vers le spectre raconte l’histoire d’un jeune garçon diagnostiqué autiste. Son parcours, son quotidien et ses moindres gestes s’observent du point de vue de sa famille et des professionnell·e·s qui l’accompagnent. Parents, éducateur, institutrice, psychiatre ou infirmière, tour à tour convoqué·e·s par quatre comédien·ne·s et un musicien, gravitent ainsi autour d’Adel, qu’on dit différent, neuro atypique et parfois violent. Plus largement, c’est aussi l’incapacité de nos sociétés à inclure celles et ceux qui ne correspondent pas à la norme que le metteur en scène Maurin Ollès souligne dans un récit jalonné de textes des pédagogues Fernand Deligny ou Paulo Freire comme une invitation à se rendre disponible à l’écoute de récits de vies des personnes extraordinaires.

Texte Maurin Ollès avec l’ensemble de l’équipe artistique
Mise en scène Maurin Ollès
Composition musicale Bedis Tir
Costumes et scénographie Alice Duchange
Vidéo Augustin Bonnet et Mehdi Rondeleux
Lumière Bruno Marsol
Régie générale Clémentine Pradier
Régie son et vidéo Mathieu Plantevin
Administration, production, diffusion Julie Lapalus
Avec le regard de Lucas Palisse, intervenant spécialisé autisme

Avec Clara Bonnet, Gaspard Liberelle, Gaël Sall, Bedis Tir et Nina Villanova

Production Compagnie La Crapule
Coproduction La Comédie de Saint-Étienne, Centre dramatique national, Pôle Arts de la Scène – Friche la Belle de Mai, Le Théâtre Joliette – Scène conventionnée art et création pour les expressions et écritures contemporaines, Forum Jacques Prévert – Scène conventionnée Art Enfance et Jeunesse, Théâtre du Bois de l’Aune, Théâtre Sorano, Réseau Traverses – Association de structures de diffusion et de soutien à la création du spectacle vivant en région Provence-Alpes-Côte d’Azur et 3 bis f – Lieu d’arts contemporains – Résidences d’artistes – Centre d’art à Aix-en-Provence

Avec le soutien de l’ École de la Comédie de Saint-Étienne, du Ministère de la Culture-DRAC Provence-Alpes-Côte d’Azur et Département des Bouches-du-Rhône – Centre départemental de créations en résidence, des Ateliers Médicis Clichy Montfermeil et du Centquatre. Une maquette a été présentée dans le cadre du festival FRAGMENTS – (La Loge), sur proposition du Forum Jacques Prévert.

Remerciements à l’Institut éducatif et professionnel spécialisé de Saint Jeannet, au SESA – Service évaluation et soins de l’autisme du centre hospitalier Valvert de Marseille et aux Instituts médico-éducatifs de Saint-Etienne Chantalouette, Chantespoir et Parc Révollier.
Vers le Spectre fait partie du dispositif « Provence en Scène » du département des Bouches-du-Rhône pour les saisons 2021/2022 et 2022/2023

PRÉSENTATION
PASS IMPATIENCE

Le Pass vous donne accès à l’ensemble des spectacles du festival. Tarif Plein 35 € / Tarif Réduit 30 € (pour les moins de 30 ans et les demandeur·euse·s d’emploi)
Assistez au moins à 7 spectacles du festival, faites tamponner votre Pass et votez ensuite pour le Prix du Public !

Avec la complicité de Télérama, le CENTQUATRE-PARIS, le Théâtre de Chelles, le Jeune Théâtre National, le TLA, scène conventionnée d’intérêt national à Tremblay-en-France, Les Plateaux Sauvages, rejoints cette année par le Théâtre 13 et le Théâtre de Sartrouville et des Yvelines – Centre dramatique national, s’associent pour la 13e édition du festival Impatience, festival dédié à la jeune création théâtrale.

Encourageant les démarches scéniques innovantes, stimulant les expérimentations des un·e·s et éveillant la curiosité des autres, Impatience met en lumière les ambitions artistiques, scénographiques et textuelles des jeunes metteur·e·s en scène et collectifs d’aujourd’hui.

Devenu un véritable espace d’explorations artistiques de ces talents émergents pour le grand public et les professionnel·le·s, Impatience grandit grâce à un fidèle réseau professionnel qui accompagne ces jeunes équipes : l’Espace 1789 de Saint-Ouen, le TU-Nantes Scène jeune création et émergence, théâtre Sorano de Toulouse, le POC ! d’Alfortville, le festival d’Avignon, le Canal théâtre du pays de Redon Scène Conventionnée, TÉAT RÉUNION Théâtres départementaux de La Réunion, la Comédie, Centre Dramatique National de Reims, le TNBA, Théâtre National de Bordeaux en Aquitaine et le TAP – Théâtre Auditorium de Poitiers. Le festival Impatience est également soutenu par la Région Île-de-France

À l’instar d’un jury professionnel et d’un jury de lycéen·ne·s, le grand public est invité à rejoindre le rythme passionné du festival pour décerner un prix parmi les spectacles présentés.

Télérama, le CENTQUATRE-PARIS (19e), le Théâtre de Chelles (77), le Jeune Théâtre National (4e), le TLA, scène conventionnée d’intérêt national à Tremblay-en-France (93), le Théâtre 13 (13e), le Théâtre de Sartrouville et des Yvelines – Centre dramatique national (78) et les Plateaux Sauvages

de la Région Ile-de-France,  la SACD et la complicité de l’ODIA Normandie, Spectacle vivant en Bretagne, Occitanie-en-Scène, OARA, Office Artistique de la Région Nouvelle-Aquitaine et l’Agence culturelle Grand Est, avec qui nous partageons l’engagement de mise en réseau et d’accompagnement des équipes artistiques avant, pendant et après le festival

13 ANNÉES
D’IMPATIENCE

De Thomas Jolly en 2009 à Yuval Rozman en 2020, en passant par Julie Deliquet, Elise Chatauret, le Raoul Collectif, Fabrice Murgia, Chloé Dabert, Tamara Al Saadi, Lisa Guez ou encore la Winter Family (pour ne citer qu’eux·elles !), le festival Impatience a vu se produire de nombreux·ses jeunes artistes faisant l’écho à un monde imaginaire ou à notre société, pour tous nous questionner.

Il·elle·s sont passé·e·s par Impatience, et vous les retrouverez dans nos programmations cette saison : Les Bâtards dorés, le Grand Cerf Bleu, Tamara Al Saadi, Yuval Rozman, le Groupe Chiendent, Magrit Coulon…

X