fbpx

ÉDITION #3
/ RENCONTRE & BANQUET 

À VENIR …

NOVEMBRE 2020

Laëtitia Guédon, directrice des Plateaux Sauvages vous invite à la table du romancier, nouvelliste et dramaturge Laurent Gaudé, prix Goncourt en 2004 pour son roman Le Soleil des Scorta.

© Baptiste Muzard et Pauline Le Goff

RENCONTRES & BANQUETS 

Maryse Condé, écrivaine et Prix Nobel Alternatif de littérature 2018, a inauguré en mars 2019 ce cycle inédit de rencontres lors d’un banquet mémorable. Laurent Gaudé, auteur et Prix Goncourt 2004, lui a succédé pour une soirée tout aussi exceptionnelle. En 2020/2021, Les Plateaux Sauvages dressent à nouveau leurs tables de banquets peu ordinaires où se mêlent à la fois voix artistiques, politiques, publiques et amicales, pour raconter l’incroyable parcours de personnalités hors du commun. Le nom de la prochaine « Grande Personne » sera dévoilé en début de saison. À vos pronostics…

Né en 1972, Laurent Gaudé a fait des études de Lettres Modernes et d’Études Théâtrales à Paris. En 1997, il publie sa première pièce Onysos le furieux à Théâtre Ouvert. Ce premier texte sera monté en 2000 au Théâtre National de Strasbourg dans une mise en scène de Yannis Kokkos. Suivront alors des années consacrées à l’écriture théâtrale, avec notamment Pluie de cendres jouée au Studio de la Comédie Française, Combat de Possédés traduite et jouée en Allemagne, Médée Kali jouée au Théâtre du Rond-Point, Les Sacrifiées créée au Théâtre des Amandiers à Nanterre, Caillasses créée au Théâtre du peuple à Bussang, ou Danse, Morob créée à Dublin. Son premier roman, Cris est publié en 2001. Avec La Mort du roi Tsongor, il obtient en 2002, le prix Goncourt des Lycéens et le prix des Libraires. En 2004, il est lauréat du prix Goncourt pour Le Soleil des Scorta, roman traduit dans 34 pays. Depuis 2008, il travaille régulièrement avec des compositeurs contemporains pour lesquels il écrit des textes ou des livrets d’opéra : Roland Auzet (Mille Orphelins), Thierry Pécou (Les Sacrifiées), Kris Defoort (Daral Shaga), Thierry Escaich (Cris) et Michel Petrossian (Le Chant d’Archak). Il est également l’auteur de deux recueils de nouvelles Dans la nuit Mozambique et Les Oliviers du Négus et de livres en collaboration avec des photographes tel que Oan Kim (Je suis le chien Pitié) et Gaël Turine (En bas la ville). Depuis 2013, il a également effectué des voyages (Port-au-Prince, le Kurdistan irakien ou la jungle de Calais) qui ont donné lieu à des reportages. De ces expériences, il tirera également un premier recueil de poèmes, De sang et de lumière publié en 2017. Son dixième roman, Salina, les trois exils paraît en 2018 et l’année suivante, il publie le long poème Nous l’Europe, banquet des peuples qui est adapté à la scène par Roland Auzet et créé au festival d’Avignon 2019.

LA PRESSE EN PARLE…

LE FIGARO : “Laurent Gaudé a su saisir l’éternité des mythes dans des formes nouvelles et une langue moderne.” 
LES INROCKS : “L’auteur imprime à son texte la marque de l’homme de théâtre : monologues, apartés et brefs échanges se succèdent et se font écho en des phrases sèches et poignantes pour dire la peur de chacun.”
TÉLÉRAMA : “L’écriture de Laurent Gaudé respire la poésie et la pudeur. Les mots sont humbles, vivants, chauds.”

Nous contacter

N'hésitez pas à nous écrire pour plus d'informations ou nous envoyer un mail à : info@lesplateauxsauvages.fr

X